Conseils de lecture

Manufacture de livres

20,90
par
5 mai 2021

Stop pub

Avec L’ange rouge j’ai lu il y a quelques mois mon premier livre de François Médéline. On est pris par ce polar passionnant mais je dois dire qu'il y a dedans quelque chose d'irritant, c'est ce sentiment désagréable d'avoir à subir régulièrement du placement de produit, surtout dans la première partie du bouquin. Cela frôle parfois le ridicule, comme page 85 : « Les pneus Continental ont taillé les flaques d’eau » : qu’apporte la marque des pneus au récit ? Evidemment cette remarque ne vaut pas pour la Xsara du héros qu’on ne peut suspecter l’auteur d’en vouloir faire la promotion….